Contactez-nous
Send

Herez Israel

Le Private Equity en Israël

Qu’est-ce que le Private Equity ?

L’investissement en Private EquityPrivate Equity investment ») est une classe d’actifs alternative qui consiste à investir dans le capital d’entreprises non cotées en bourse.. La société de Private Equity aide ensuite les dirigeants des entreprises non cotées à améliorer leur stratégie afin de leurs permettre de créer plus rapidement de la valeur. Cette aide se manifeste au travers d’un soutien financier mais également managérial et stratégique pour accroitre le potentiel de l’entreprise. Le but ultime étant à terme, d’obtenir le rendement le plus haut au moment de la revente de l’entreprise pour générer une juteuse plus-value.

Private Equity & Club Deal dans la gestion de votre patrimoine - Herez Israel

Quels sont les différents types de Private Equity ?

Il en existe quatre, qui se réfèrent aux étapes clés de la maturité de l’entreprise :

  • Le capital-innovation ou « venture capital » en anglais, il s’agit d’investir dans la société pour l’aider à sa création.
  • Le capital-développement intervient dans le développement et l’accélération de croissance de l’entreprise.
  • Le capital-transmission permet comme son nom l’indique la transmission de la société une fois arrivée à maturité lorsqu’elle dégage du cash, aidée par le fond d’investissement en Private Equity (« Private Equity fund »).
  • Le capital-retournement concerne les investissements liés à la restructuration d’une entreprise en perte de souffle. Le fond de Private Equity apporte ici un soutien financier mais également stratégique.

En France, la loi Macron 2015 permet pour les particuliers d’investir en Private Equity au travers de leurs contrats d’assurance-vie à hauteur de 10% des encours de celui-ci.

Le Private Equity est-il plus performant que les actions ?

Une étude du cabinet Ernest Young a démontré que de 2007 à 2016 le marché du Private Equity a entrainé une performance de 8,7% annuelle contre seulement 3% pour les entreprises listées du CAC 40.

Cependant, même si la performance de ce support d’investissement est supérieure à celle du marché action, il n’est pas sans risques, il est donc préférable de rester prudent et ne dédier à ce véhicule d’investissement qu’une faible part dans son portefeuille, de 5% à 10%.

Le point de différenciation majeur avec les actions cotées est la liquidité du placement (« long term investment »), soit un horizon de placement de 8 à 10 ans.

cabinet en gestion de patrimoine Installé en Israel

Private Equity Israel

Le Private Equity a pris de l’ampleur en Israël dans les années 90, aujourd’hui près de 300 fonds nationaux et internationaux y sont actifs. Le secteur a d’ailleurs largement contribué à l’explosion du High-Tech de manière générale pour lui donner aujourd’hui le nom de « Strat-Up Nation » ou « Silicon Wadi » derrière la Californie.

D’une part, les fonds d’investissement soutiennent financièrement les différentes start-ups en investissant dans leurs structures et ainsi, se constituent un portefeuille d’entreprise (« portfolio compagnies »).

D’autre part, les équipes de direction (« management teams ») des géants internationaux comme Cisco, Sony et bien d’autres ont ouvert des bureaux de Recherche et Développement en Israël. Ils n’hésitent pas également à racheter bon nombre de start-up en Israël pour consolider leur compétitivité. Exemple récent, Intel rachète la start-up israélienne Habana Labs pour 2 milliards de dollars.

 

Startup Nation en Israël

Plus de 6.400 Startup sont opérationnelles aujourd’hui en Israël. La Startup Nation a connu une décennie en plein essor avec 587 exits d’une valeur de 70 milliards de dollars selon les données compilées par PwC Israël.

Les entrepreneurs de Startup, jadis désireux de vendre leurs entreprises au plus offrant dès qu’ils le pouvaient, tiennent maintenant plus longtemps et collectent plus d’argent auprès de capital-risque ou de fonds de capital-investissement pour faire croître leur entreprise par eux-mêmes.

 

L’accord de la décennie a été l’acquisition par le géant américain de la technologie Intel Corp. d’Israël Mobileye, un fabricant de technologies autonomes basé à Jérusalem, pour la modique somme de 15,3 milliards de dollars.

 Les géants de la Tech en Israël 

Les entrepreneurs collectent aujourd’hui de plus en plus d’argent en Israël auprès de fonds de capital-risque venant de l’étranger et de multinationales en recherche constante d’opportunités d’investissement (« investment opportunities »),

 

Selon une liste dressée par Techcrunch, en décembre 2019, sur plus de 500 licornes existantes définies comme des sociétés de technologie privées (« Private technology companies ») estimées à plus de 1 milliard de dollars, 30 ont été fondées par des Israéliens. En 2019, la valeur totale des sorties a atteint 9,9 milliards de dollars dans 80 transactions pour une taille moyenne de transaction de 124 millions de dollars.

 

Intel Corp. étant la société étrangère la plus active entre 2014 et 2019, participant à 52 accords d’investissement de capital-risque. Elle a également acquis cinq sociétés pour un total de 17,5 milliards de dollars.

Un futur toujours prometteur

Pour l’avenir, l’expansion semble devoir se poursuivre, Israël se positionnant comme un leader dans un certain nombre de domaines en croissance: la cybersécurité, alors que la menace des pirates informatiques se développe à l’échelle mondiale; les voitures autonomes, car les embouteillages et la pollution deviennent des défis majeurs; les technologies de la santé, où la technologie et les soins se rencontrent, conduisant à des médicaments plus précis et à de meilleurs outils de diagnostic et de surveillance; les technologies alimentaires, alors que le monde recherche des alternatives plus saines et plus environnementales; technologies agricoles; l’intelligence artificielle et autres objets connectés qui imprègnent déjà tous les secteurs de notre vie.

Au vu de l’intérêt croissant pour le Private Equity, nous pouvons aisément avancer que le secteur a encore de beaux jours devant lui, suscitant toujours plus d’intérêt pour les investisseurs désireux de rendements et de décorrélation de leurs actifs aux marchés traditionnels 

Ê T R E - R A P P E L É ?

H O R A I R E    D ' A P P E L

Club Deal immobilier : Comment investir?
Olim hadashim Israël : Aides ? Fiscalité ?

Laisser un commentaire

5 × quatre =