Visite du vignoble du Domaine du Castel

En ce dimanche 26 décembre 2021, c’est au Domaine du Castel, un charmant vignoble en Haute Judée, proche de Jérusalem, que nous nous sommes réunis afin de participer à une visite et une dégustation de vins.

L’histoire du Domaine du Castel est surprenante tant elle est le résultat à la fois du hasard, du travail mais également de valeurs de sionisme. Elie Ben Zaken, originaire d’Alexandrie, a immigré en Israël dans les années 70 depuis Milan. Il avait pour rêve de travailler la terre d’Israël et de la faire fructifier. Après avoir acheté un bout de terrain près de Jérusalem, il planta son premier vignoble en 1988 et obtenu sa première récolte quatre années plus tard. Non certain de la qualité de ses premières bouteilles et dans une quête de perfection, Eli envoya une bouteille au directeur de la Maison de Vente aux Enchères Sotheby à Londres. Ce dernier su convaincre Elie de la qualité de son vin et l’encouragea vivement à continuer son entreprise. Le vignoble Castel, faisant référence aux forteresses de l’époque des croisades, était né.


De quoi avons-nous parlé ?

Après avoir profité de la dégustation, nous nous sommes penchés sur l’activité, l’actualité et la fiscalité immobilière en Israël, en collaboration avec l’expert-comptable et fondateur du cabinet Assuline & Co, Moshe Assuline. Tout d’abord, nous avons rappelé quelques chiffres clefs sur l’économie du pays afin de mieux comprendre l’écosystème dans lequel nous évoluons. Avec un PIB de 6,3% et un taux de chômage à 4,5% en novembre 2021, le pays fait preuve d’une grande résilience et les effets de la fin de la crise sanitaire se font ressentir. 

Par la suite, nous avons présenté différents tableaux comparatifs entre plusieurs types d’investissements immobiliers. De cette manière, nous avons pu introduire les investissements de type « club-deal » et détaillé trois de nos opérations immobilières. 

Nous avons également tenu à présenter notre conviction, celle d’investir dans le Negev. Ce désert couvre près de 60% de la surface du territoire et pourtant n’est occupé que par moins de 10% de la population d’Israël. De très grands projets d’investissement lui sont consacrés afin d’y développer son centre académique, son parc High-Tech et le tourisme. 

Herez Israël, en partenariat avec Sandy Madar, CEO de Negev Inside, partagent donc la même vision que David Ben Gurion et voient dans le désert du Negev à la fois une opportunité financière mais aussi un engagement sioniste.

Pour conclure, une vingtaine d’investisseurs présents ont pu bénéficier d’une présentation des Pépites Herez – notre sélection des projets immobiliers qui présentent un rendement élevé ainsi qu’un ratio bénéfice/risque particulièrement intéressant.

Pour découvrir nos futures sélections, ne manquez pas nos prochains événements !

Ê T R E – R A P P E L É ?

 

    Horaire d'appel

    Assurance épargne : sécuritaire, mais pas seulement

    La gestion de ses actifs financiers est un sérieux enjeu patrimonial pour un ole hadach de même que pour un israélien d’origine. Les solutions adaptées aux besoins des familles sont souvent peu ou mal connues. Pour être pertinente, une solution d’épargne doit assurer un complément de revenus à l’épargnant au terme d’une période prédéfinie. Elle doit surtout établir une cohérence entre les rendements perçus et le lieu de résidence en termes de change.

    En ces périodes perturbées où la volatilité sur les marchés financiers est la plus haute jamais constatée, le bon sens est devenu un impératif pour ses investissements. Les épargnants franco-israéliens sont investis, en proportion encore trop importante, en dollars. Malheureusement, cela ne correspond pas à la réalité de leur quotidien, surtout après une année 2020 au cours de laquelle le dollar a perdu plus de 7 %  face au Shekel.

    En Israël, l’Écosystème Assurantiel affiche des performances et une résilience, cette année encore, de grande qualité. L’un des principaux fonds de l’une des compagnies que nous suivons affiche 4 % par an sur les cinq dernières années (2020 inclus).

    Les compagnies d’assurances sont au centre du système d’épargne et de retraite privée et publique en Israël, fondées pour la plupart avant la création du pays comme par exemple : Harel, Migdal, Menora, CLAL, Haphoenix.

    Placement solide et diversifié

    placer son épargne

    Les portefeuilles proposés par les compagnies se présentent comme des placements solides en Israël avec une allocation diversifiée et un risque maitrisé. Donnant accès à des produits exclusifs, jusque-là réservés aux institutionnels, comme des fonds non cotés prenant part dans des projets d’infrastructures israéliens (routes, stations d’énergie, etc…) et des projets de constructions immobilières.

    Autre avantage, les établissements assurantiels israéliens peuvent, sous certaines conditions, nantir la police d’assurance pour octroyer un prêt à l’épargnant à taux préférentiel.

    Cette solution évite d’effectuer des retraits sur le portefeuille, source éventuelle de fiscalité, et permet à l’épargne de continuer à fructifier jusqu’au remboursement du prêt.

    Nos convictions chez Herez

    • Performance en Shekel régulière
    • Liquidité de son épargne
    • Moins coûteux que le compte-titres classique
    • Actif diversifié et exclusif

     

    Il est essentiel d’avoir une épargne dans une compagnie d’assurance locale en Shekels afin de réduire le risque de change. Herez Israël accompagne les familles dans le choix de leurs placements s’inscrivant dans une stratégie patrimoniale globale sur mesure.

    Vous souhaitez être contacté :

      Horaire d'appel