Contactez-nous
Send

Herez Israel

Israel Valley : Histoire d’une success story

Depuis qu’Israël a été surnommée Start Up Nation par le livre éponyme de Dan Senor et Saul Singer paru pour la première fois en 2009, le pays a enregistré 587 exits. Et Israel Valley (עמק יזרעאל) représente un total cumulé de 70.8 milliards de dollars (entre 2010 et 2019).

Les données établies par l’organisation Start-Up Nation Central dénombre aujourd’hui en Israël plus de 6.400 start-ups.

Le site TechCrunch estimait lui que sur 500 licornes répertoriées dans le monde (entreprises valorisées a plus de 1 milliard de dollars), 30 ont été fondées par des entrepreneurs israéliens.

Fonds de Private Equity - Herez Israel spécialiste de la gestion de patrimoine et de fortune

Israël Valley en chiffres

Nous pouvons citer Tanium (software et cybersécurité, valorisée à 9 milliards), Compass (immobilier, valorisée à 6.4 milliards) et Houzz (design d’intérieur, valorisée à 4 milliards). Evidemment aussi Mobileye propulsé par Intel au rang de laboratoire pour la conduite assistée et autonome, ou encore Mellanox Technologies racheté par Nividia en mars 2019 pour 6.9 milliards de dollars avec des garanties sur son indépendance.

LA SILICON VALLEY du MOYEN ORIENT

On parle d’Israël comme étant maintenant la Silicon Wadi (Vallée en arabe), semblable à la Silicon Valley, par la grande concentration d’industries de hautes technologies.

Cette dernière est particulièrement élevée autour de Tel Aviv, notamment dans les villes de Herzilya, Ra’ananna, Petah Tikvah et Rehovot. Toutefois, d’autres villes et régions prennent de l’ampleur ces dernières années comme Jérusalem, Haïfa, Yokneam ou Beer Cheva qui est considérée maintenant comme la capitale de la Cybersécurité.  

Le cas Mobileye

 Les observateurs attentifs de l’Israel Valley connaissent bien la société Mobileye, start-up basée à Jérusalem et rachetée en 2017 par l’américain Intel, pour la bagatelle de 15.3 milliards de dollars. Ce deal entre le concepteur de systèmes avancés d’assistance au conducteur (ADAS) et le géant de l’électronique reste à ce jour la plus grosse “sortie” pour une société israélienne.

Depuis cette acquisition, Intel ne cesse de s’affirmer comme un acteur ambitieux du transport intelligent. Ceci encore plus depuis son rachat en mai 2020 de Moovit, autre start-up israélienne éditeur d’une application connectant le grand public avec des solutions de transports multimodal (bus, vélo, trottinette, taxi, voiture de location, co-voiturage, etc.).

Avec pour objectif de devenir un fournisseur complet de mobilité, Intel Mobileye vise notamment le marché des robots taxis, valorisé à 230 milliards de dollars à horizon 2030. Voilà pour la success story

Une pépite peut en cacher une autre : Connaissez-vous ORCAM ?

Cette start-up israélienne high tech est la spécialiste de la vision assistée pour personnes malvoyantes. Elle a été fondée par les mêmes entrepreneurs à l’origine de Mobileye, Amnon Shashua et Ziv Aviram. Le principe est simple, intégrer une caméra dans une monture de lunette capable de déchiffrer du texte, de reconnaître des visages ou des billets de banque. Toutes les informations seront transmises de manière orale.

Amnon Shashua et Ziv Aviram apportent la preuve avec Mobileye et Orcam que l’intelligence artificielle possède un champ d’application aussi vaste que prometteur. Ils révolutionnent les secteurs de la mobilité, de la médecine ou encore de la communication humaine.

Accompagnement pour organiser votre patrimoine

Les Starts up israéliennes : séduisantes dès leurs débuts

 

Bien avant leurs exits, les startups israéliennes attirent aussi les investisseurs à des stades plus en amont, en encore en développement, notamment via des fonds de private equity en capital risque.

Cette année 2020 bat encore le record de l’année passée 2019 avec 10,6 milliards de dollars levés contre 8,3 en 2019.

La crise sanitaire a même été pour certains domaines un accélérateur.

Bizzabo, Une plateforme qui organise des évènements virtuels ou physiques, a été élue startup de l’année par « Globes » pour 2020, et domine le classement des levées de fonds avec 138 millions de dollars effectué en décembre.

D’autres exemples ont marqué l’année 2020, la société de sécurité cloud Wiz qui a levé 100 millions de dollars, la société de protection des données BigID qui a levé 70 millions de dollars, et la société de cybersécurité Orca qui a levé 55 millions de dollars.

Chez Herez ISRAËL, notre rôle est de repérer aujourd’hui les opportunités de demain. Nous travaillons pour cela en étroite collaboration avec des fonds et des spécialistes de cet écosystème de premier rang. Afin de vous accompagner dans vos choix et vos investissements. Vigie du monde des affaires israélien, Herez offre à ses clients des produits diversifiés, sécurisés, pour des placements dans le domaine de l’assurance, l’immobilier, le private equity ou encore la gestion de comptes titres.

Vous souhaitez être contacté :

Ê T R E - R A P P E L É ?

H O R A I R E    D ' A P P E L

Assurance épargne : sécuritaire, mais pas seulement
Club Deal immobilier : Comment investir?

Laisser un commentaire

trois − 2 =